Amos quitte les Chartrons et déménage au Grand Parc

par | 18 Oct 2019 | Chartrons' place to be | 2 commentaires

25 % des substances chimiques produites dans le monde sont utilisés par la filière textile. Et ne parlons pas des conditions de travail de ceux qui, au loin, s’échinent pour des salaires de misère à « mettre de l’avoir dans nos armoires », quand ce qui est vendu ici est multiplié par 7.
« Les ateliers de la sueur », les « sweatshops » comme on dit, ont encore de beaux jours devant eux. Pourtant, les choses évoluent. Les Français sont de plus en plus nombreux à favoriser « la seconde main » et à se détourner de la « fast-fashion« .
Le marché de l’occasion séduisant les consommateurs qui ont envie de l’être moins, soit pour des raisons économiques, soit écologiques, est en train de coiffer au poteau l’industrie du prêt à porter.
Personnellement je fais souvent le choix de m’habiller en friperies. Un mode de consommation local, éthique, chic et pas cher, dont les circuits de distribution à Bordeaux Métropole sont Amos, Ding Fring, Emmaüs ou Fringuette.

Aux Chartrons, nous avons justement la chance d’avoir une boutique Amos dont les vitrines colorées cours Saint Louis et rue Camille Godard m’ont souvent attiré l’oeil et incité à pousser la porte. Hélas, l’immeuble dans lequel l’Association Mobilisatrice Oecumenique et Sociale a ses quartiers depuis des années, est destiné à changer d’occupants et d’activité…

Le 7 novembre au soir, la boutique Amos fermera définitivement ses portes aux Chartrons, pour prendre ses quartiers au Grand Parc, 4 rue Etienne Huyard.

Amos des Chartrons, aka Bordeaux Saint Louis, déménage 600 mètres plus loin

Donner à Amos, tout comme s’y vêtir, c’est :

  • Faire le choix de créer de l’emploi.
  • Lutter contre le gaspillage vestimentaire.
  • Participer à un mode de consommation engagée et raisonnée.
  • Favoriser la filière du « up cycling » puisque Amos travaille avec des sociétés qui recyclent les déchets textiles.
  • Faire tourner ses fringues et refaire le plein (même si le but c’est quand même de cesser d’entasser) en faisant un max d’économies et en permettant à toutes les bourses de le faire.

Si avant se looker en second hand était craignos, aujourd’hui c’est carrément devenu tendance.

Une boucle vertueuse que nous retrouverons donc à partir du 12 novembre, dans ses nouveaux locaux situés juste derrière l’épicerie solidaire Epi C’Tout, et à deux pas de YoYo Vidéo : mon fournisseur préféré de séries TV et de films en DVD.

Ce n’est pas demain la veille que je vais cesser de me fringuer chez Amos !

Ps : Inauguration officielle le 15 novembre à 17 heures.

Rendez-vous 5, Rue Etienne Huyard, 33000 Bordeaux ! 

Photo de une © Romain Cabirol

Partager Sur

logo meilleursvelos.fr

2 Commentaires

  1. eric simon

    Amos, yoyo vidéo et l épicerie solidaire lieux associatifs, culturels, écologiques participant amplement à l intégration tout ceci au Grand Parc ou Isabelle avait souligné que 30% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, une présence nécessaire à la vie de ce quartier de Bordeaux.
    Amos c est du cousu main pour s habiller à petit prix tout en gardant la classe « parole d un aficionados ».

    Isabelle nous brode une fois de plus un bel article aussi utile que concis

    Réponse
  2. Romain Cabirol

    On sera à l’inauguration en plus ! On a hâte !

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Black ou Green Friday ? Surconsommer ou donner et recycler ? - Serial Blogueuse - […] la boutique Amos des Chartrons, a déménagé au Grand Parc […]
  2. Yoyo Vidéo, le dernier (vrai) vidéo club de la galaxie bordelaise et (bien) au-delà - Serial Blogueuse - […] du Grand Parc, tout près d’Épi C’tout, une épicerie sociale et solidaire et d’une friperie AMOS au super rayon…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À découvrir

AUSSI

eshop jugeote collection

Pour être au jus de bonnes nouvelles inspirantes et d’initiatives qui font bouger les lignes à Bordeaux ET pas que, une seule solution = s’inscrire à la LISTE PRIVÉE
Vous gagnerez en prime, un e-book qui vous donnera envie de vous lever le matin !

Votre email restera entre de bonnes mains

Vous voilà inscrit.e ! À très vite