La Voie des Peuples, le festival qui, pour sa 8ème édition met les Celtes à l’honneur

par | 12 Juin 2024 | À la Une, Tasse de thé culturelle | 2 commentaires

Contenu mis à jour le 13 juin 2024

L’association la Pangée est née d’une initiative citoyenne, sociale et culturelle. Basée dans le quartier de Bacalan, à Bordeaux, ainsi que sur la ville de Bègles, elle organise des rencontres interculturelles en région Nouvelle-Aquitaine. La Pangée coordonne notamment le festival pluridisciplinaire la Voie des Peuples dans le but de célébrer la diversité culturelle du territoire et de créer du lien entre les différentes communautés en construisant le festival en coopération. À l’instar des peuples qui sont souvent nomades, les événements de la Voie des Peuples se déroulent dans des lieux différents à chaque édition.
Après les peuples Roms, ceux d’Afrique de l’Ouest, de la Cordillère des Andes, de l’Inde, du Sahara, du Japon et les communautés Lusophones, ce sont les peuples Celtes qui seront à l’honneur pour la huitième édition du festival la Voie des Peuples !
Le festival aura lieu du 14 au 16 juin au jardin de l’Éphémère, ainsi que tout le long de la rue du général Faidherbe à Bègles.
Au lendemain des élections européennes avec le résultat que l’on sait, inutile de préciser l’importance et le sens encore plus grand d’un tel évènement…

La Voie des Peuples, La Pangée, Cultures celtes

La Voie des Peuples #8 célèbre les cultures celtiques

Cette année, ce sont les peuples celtes qui sont à l’honneur.

Les Celtes renvoient traditionnellement à une civilisation de l’âge du Fer, au 1er millénaire avant notre ère.

Ils sont connus à la fois grâce aux sources écrites par des auteurs grecs et romains et grâce aux découvertes archéologiques.

Aujourd’hui, la notion de « Celtes » est très débattue par les archéologues, les historiens et les linguistes. Les Celtes « continentaux », qui regroupent notamment les Gaulois, sont à distinguer des Celtes « insulaires », locuteurs de langues celtiques et qui s’identifient aux cultures possédant cet héritage linguistique : Ecosse, Irlande, Pays de Galles, Bretagne, île de Man, Cornouailles, Galice

Le festival présentera les cultures celtiques dans toute leur diversité tout en œuvrant à préciser ces distinctions.

Vous les découvrirez à travers un village celte historique reconstitué, des concerts, des spectacles, une exposition, une projection de film, des discussions, des ateliers, un marché d’artisan, de la gastronomie et des rencontres interculturelles.

Un village celte comme si vous y étiez

Pendant la Voie des Peuples, vous aurez donc l’occasion de vous immerger encore plus, grâce à la reconstitution historique d’un village celte.
La troupe « la Lance Arverne » installera en effet un véritable campement celte au cœur du festival et vous proposera un voyage dans le temps avec :
  • atelier autour de l’art des métaux et du bois,
  • initiation à l’agriculture et à la cuisine gauloise,
  • fabrication de perles de verres au four traditionnel,
  • atelier de textiles au chaudron,
  • frappe de monnaie,
  • découverte de l’art du combat celte…

 

Le détail des ateliers pour mieux vous appâter :

   – Textiles et teinture au chaudron avec un peu de cuir 
On y montre et explique la teinture de la laine, au chaudron, avec des pigments végétaux et raconte le vêtement celte de la tête au pied (fibres et techniques, mode de fabrication, commerce et particularités). Nous montrons la toile (tissu simple) et le sergé (motif de chevron et/ou de diamant sur les sayons) sur deux métiers à tisser. Nous présentons également les techniques de tissage aux cartes qui nous permettent de réaliser des ceintures et des décorations sur nos vêtements. Nous réalisons une paire de chaussures en cuir et des cordons de lucette durant l’animation… En somme, tout ce qu’il faut pour avoir la grande classe !!
   – Agriculture et cuisine : l’enclos domestique rural… (Boire et manger, c’est la santé, et on est jamais mieux que chez soi ! Où que ça soit…)
Nous allons cuisiner au feu dans un chaudron et des pots à cuire des recettes gauloises pour les déguster sur place. Et pour cuisiner, il faut des ingrédients à la fois végétaux et animaux. Seront présentés les outils et les techniques agricoles qui nourrirent les Celtes. Dans cet atelier, il sera également question de l’espace domestique, car le Celte est majoritairement un agriculteur, un propriétaire ou un fermier et il est incontournable de parler du lieu d’habitation le plus courant des Gaulois (présentation de maquettes de maison, grenier à grain et ferme agricole celte).
   – Atelier des métaux et du bois
Nous forgerons et actionnerons leurs soufflets pour fabriquer couteaux, clous ou outils agricoles, tandis que le dinandier fabriquera un bol ou un chaudron en tôle d’alliage cuivreux. Mais pour fournir un outil fini à l’agriculteur ou harnacher un guerrier, il faut fabriquer un manche, dégauchir une planche ou encoller un plaquage de bouclier : l’artisan menuisier/plaquiste prendra le relais…
   – « Ce soir je serai la plus belle pour aller danser »
Il faut le savoir, le Gaulois avait un côté bling bling !
Le samedi, les artisanes verrières vont fabriquer des perles de verre avec notre four pour les monter sur des parures le dimanche, après leur cuisson et leur refroidissement. L’artisan bronzier va couler pièces et coins de bronze pour frapper la monnaie des guerriers et présenter les parures de métal précieux aux visiteurs. Le bijoux est un marqueur social pour les vivants comme pour les morts et la monnaie circule bien sur tout le territoire gaulois. Nos artisans vont l’illustrer.
   – L’art militaire: « Engagez-vous qu’ils disaient, engagez-vous !!! »
Petit tour autour de l’art de la guerre à la Celte en présentant les techniques, l’armement et l’équipement du guerrier gaulois. Il est possible de faire des démonstrations de combats entre adultes de la troupe et d’organiser une initiation au combat avec les enfants (épées en mousse et boucliers fournis)…

Plus d’infos sur leur site internet : http://arverni.over-blog.com/

Un Festival auto-financé

L’événement est à prix libre, donnez ce que vous voulez/pouvez, toutes les activités et ateliers sont ensuite proposés gratuitement. Le festival est 100% autofinancé et c’est votre don qui permet de maintenir ce principe équitable.

Une billetterie est en place avec plusieurs options : http://www.helloasso.com/…/evenem…/la-voie-des-peuples-8

 

Mais c’est quoi la Pangée ?

La Pangée était, il y a plusieurs centaines de millions d’années, un super continent qui regroupait toutes les terres émergées de la planète.

La dérive des continents a conduit à sa dislocation pour donner peu à peu naissance à la Terre telle qu’on la connaît aujourd’hui. Mais nous le savons, le monde est en constante évolution.

De nombreux scientifiques prévoient l’apparition d’une Nouvelle Pangée (Novopangaea) dans quelques millions d’années.

Cette histoire géologique commune inspire l’association à créer des moments de partages, à provoquer la rencontre entre différentes communautés, à se nourrir de notre diversité culturelle et à imaginer, ensemble, un avenir en symbiose avec le monde vivant.

Et par les temps qui courent, Jugeote ne pouvait pas manquer d’en faire une tasse de thé culturelle à savourer avec délectation, et sans modération.

Retrouvez toute la programmation ici.

Partager Sur

logo meilleursvelos.fr

2 Commentaires

  1. eric simon

    Un article intéressant et bien étayé. Pangé !!! Un festival qui ne pourra qu’enthousiasmer les passionnés d’histoire et éveiller la curiosité des gens pour cette civilisation qui garde encore bien des mystères quant à leur origine, cependant il existe un consensus sur des racines indo-européennes des Celtes dont chaque découverte archéologique suscite toujours étonnement et émerveillement, inventeurs du savon, des braies, des tonneaux, merveilleux artisans possédant une industrie métallurgique avancées.

    Gergovie et Alésia témoignent de leur courage qui coulait dans leurs veines et qui faisait l’admiration de César. En – 390 les Gaulois s’emparent de Rome et la détruise ce qui traumatisera la cité eternelle et sera décisif sur la politique expansionniste de Rome selon certains historiens. Le cinquième siécle marque le lent déclein de la civilisation Celte en grande Bretagne avec la conqête anglo-saxonnes après plusieurs siècles d’occupation des légions Romaines. Pour autant la culture Celte perdure en Irlande, au Pays de Galles ou en Bretagne ou nous pouvons sentir combien la communion avec la nature était le socle de leur spiritualité, de leur culte. Mégalithes et tumulus…téloins silencieux d’une grande civilisation.

    Pour la Pangée Isabelle a parfaitement résumé cette période, alors bon festival !!!

    Réponse
  2. Constant philippe

    Un très bon résumé sur la vie et le destin des Celtes …tu aurais dû être historien Ricou ! Avé !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À découvrir

AUSSI

Isabelle & Clifton by Oblik, le photographe des Copains comme cochons

Isabelle & Clifton by Oblik, le photographe des Copains comme cochons

Joackim di Dio aka Oblik a décidé de réaliser des portraits d’humains avec leur·s compagnon·s à poils ou à plumes, constitués dans un premier temps, pour l’élaboration d’un book, de gens de sa connaissance. Ce qu’il a fait avec moi et mon chat Clifton, shootés dans ma nouvelle vi(ll)e de La Réole et une mise en scène qui résume bien notre relation de « serial blogueuse workteam » dont j’adore le résultat !

lire plus

Pour être au jus de bonnes nouvelles inspirantes et d’initiatives qui font bouger une seule solution = s’inscrire à la LISTE PRIVÉE
Vous gagnerez en prime, un e-book qui vous donnera envie de vous lever le matin !

Votre email restera entre de bonnes mains

Vous voilà inscrit.e ! À très vite