Le skatepark des Chartrons relooké par Skinjackin

par | 22 Fév 2019 | Chartrons' place to be | 0 commentaires

En général ils peignent les corps et prennent d’assaut votre épiderme ! À l’abordage moussaillons ! Skinjackin est un regroupement de peintres, illustrateurs, tatoueurs, graffeurs et graphistes, tous solidaires d’un même équipage de pirates. Né en 2009 à Bordeaux, Skinjackin s’est constitué à l’occasion d’événements culturels et d’ateliers pour la jeunesse. Sur un ton espiègle et puéril revendiqué, le collectif propose une expérience artistique unique, collective et ludique bourrée de références audiovisuelles : bodypainting / ateliers pour la jeunesse réalisation de fresques / expositions collectives.

De nombreux acteurs de la culture comme le M.U.R de Bordeaux,  l’Iboat ou Darwin, mais aussi de la vie sociale comme le Sidaction, voire des marques comme Haribo, Opel ou les Vins de Bordeaux ont déjà fait appel à l’association. Au total, Skinjackin c’est une équipe d’une quarantaine de membres répartis sur 5 villes à travers le monde : Paris, Montréal, Helsinki, Tainan et… Bordeaux.

Alors il est pas beau mon tattoo éphémère, « Rustine Peace« , signé Skinjackin en 2015 ? (bon, avec regret, je me suis lavée depuis !)

Mon Rustine Peace signé Skinjackin

Tattoo moi !

Skinjackin signe le dernier lifting du skate park des Chartrons

Pendant une semaine les pirates de SKINJACKIN ont pris d’assaut le skatepark des quais de Bordeaux, où ils ont fait couler à flot la peinture et la sueur. C’est ainsi qu’ils succédent au collectif Full Color qui avait réalisé la seconde création graphique.

250 m2 à recouvrir, armés de leurs bombes sous le soleil et un ciel quasiment sans nuage d’un mois de février printanier. Le skatepark des Chartrons s’étendant sur  une surface de 2350 m² pour 110 mètres de long et disposant de plusieurs zones qui permettent aux débutants, comme aux confirmés, de s’exprimer en rollers,  en skate, en trottinette ou en BMX.

Pour info le Roller Skate parc de Bordeaux est l’un des plus grands espaces en plein air de ce type en France.  Le projet, monté par Luc Bourdin et l’association AIR a été achevé en 2006 par la société Récréation Urbaine Conseil qui font de cet équipement une référence dans tout le pays.

Bravo à Philippe Derik, Duch, Gommette Fortune, Landry Munoz, Julien Migwel et MT la peinture dont j’ai eu l’occasion d’observer l’évolution du travail, avant le résultat final !

Alors il était bien le vernissage organisé à la bonne franquette, ce vendredi  22 février, jour de la Sainte Isabelle ? 😉

 

Pour en savoir plus sur les pirates ☠️ du Live Paint Tattoo 🌈

 

 

 

 

Partager Sur

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À découvrir

AUSSI