Angelin Preljocaj et l’ex Daft Punk, Thomas Bangalter, explorent les mythologies à l’Opéra de Bordeaux

par | 8 Juil 2022 | À la Une, Tasse de thé culturelle | 1 commentaire

Les ballets Preljocac et de l’ONB ainsi que l’Orchestre National de Bordeaux ont donné huit représentations du spectacle « Mythologies », mis en musique par l’ex-Daft Punk, Thomas Bangalter. Une oeuvre alliant réflexion sur le monde et reprise de nombreux thèmes liées à l’Histoire. 

Mythologies fondatrices

Les vingts danseurs du Ballet Preljocaj et de l’ONB mettent en commun leurs talents pour former un groupe amenant le public à une plongée unique dans le monde des mythologies : légendes, contes…

Une grande partie du spectacle est liée à la mythologie grecque (Minotaure, Danaé…). Chaque mouvement réalisé participe à la beauté des différents tableaux. 

La musique signée par Thomas Bangalter représente l’autre phénomène de « Mythologies ». Souvent, la tonalité peut faire penser à des bandes originales de films ou à de grands pièces de classique.

L’ex-Daft Punk signe ici sa première composition pour un orchestre symphonique, en collaboration avec le chorégraphe Angelin Preljocaj. Les multiples partitions sont autant d’indications pour les danseurs. Elles les accompagnent tout au long de leurs pérégrinations, dans la Grèce antique ou au milieu d’une forêt. 

Mythologies 2

© Jean-Claude Carbonne

Les histoires racontées ne sont pas forcément présentées dans un ordre chronologique. Ainsi des Naïades vêtues de robes blanches croisent des personnes qui ne leur sont pas contemporains. Les animaux ont aussi une place importante. Ils font face aux hommes et vice-versa. 

Mais tout semble évident à la vision de ces silhouettes sorties des coulisses avec grâce et volupté. La musique, magistralement interprétée par l’Orchestre National de Bordeaux, nous transporte vers des univers qui varient durant une heure trente. 

Des mouvements et des notes

Le décor de « Mythologies » participe pleinement aux déploiements des danseurs sur le plateau. Un écran placé au fond de la scène diffuse des images en lien direct avec les évènements racontés.

© Jean-Claude Carbonne

Les artistes, qu’ils soient seuls ou en groupe, incarnent une unité. Leurs mouvements sont d’une précision rare. Ils se transforment en permanence et jouent avec les éléments mis à leur disposition. Cependant, quelques tableaux sont plus difficiles que d’autres à analyser. 

Le final reprend une actualité avec la guerre en Ukraine. Plus généralement, tous les conflits sont évoqués dans ce tableau qui rappelle à chacun ce qu’il peut voir sur son écran de télévision. 

L’originalité est partout dans « Mythologies », jusque dans le générique où les visages de chaque danseur sont projetés sur le rideau. Tous viennent de nous livrer une performance artistique unique et très attendue. 

Mythologies groupe

© Yohan Terraza

Informations : les dates de tournée son disponibles ici 

Crédit photo : © Jean-Claude Carbonne

Partager Sur

L'hirondelle Bordeaux By Beastybike

1 Commentaire

  1. Isabelle Camus

    Un sujet qui je le savais, résonnerait chez le passionné d’histoire que tu es Riton !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À découvrir

AUSSI

eshop jugeote collection

Pour être au jus de bonnes nouvelles inspirantes et d’initiatives qui font bouger les lignes à Bordeaux ET pas que, une seule solution = s’inscrire à la LISTE PRIVÉE
Vous gagnerez en prime, un e-book qui vous donnera envie de vous lever le matin !

Votre email restera entre de bonnes mains

Vous voilà inscrit.e ! À très vite