La Réole mode de ville : Les voeux de Bruno Marty pour une année 2024 rimant (notamment) avec confiance, métamorphose et engagement

par | 23 Jan 2024 | À la Une, Mode de ville | 2 commentaires

Il y a quasiment cinq ans, sur mon site Serial blogueuse devenu depuis (à cause d’un film d’horreur néerlandais, qui, pour avoir choisi le même nom dans sa version française ruinait mon référencement) « Jugeote, le média qui en a », j’avais partagé un article paru dans le magazine Télérama intitulé La Réole, le nouveau plan B pour les Bordelais.
Une ville où je n’avais jamais mis les pieds, mais qui, au vu de ce que le journaliste Mathieu Braunstein en disait et de ce que le photographe Rodolphe Escher en montrait, m’interpellait grandement, possédant les atouts et incarnant à fond les valeurs pour lesquelles dans un futur non défini, je pourrais délaisser Bordeaux. La capitale aquitaine où je suis née il y a 63 ans et que je n’ai jamais quittée.

La ville de La Reole dans Telerama et le salon de Serial blogueuse en 2019

La Réole, la ville sud-girondine qui a su conquérir mon coeur

Ce n’est que l’année dernière que je découvrais, pour de vrai, la ville d’Art et d’Histoire dont la beauté et le caché m’ont littéralement bluffée.

Je m’y rendrai à plusieurs reprises à l’occasion, entre autres, de l’inauguration de la fin des travaux étalés sur une décennie intégrant le réaménagement de certains espaces publics en les végétalisant ou en les piétonnisant, mais aussi en installant un ascenseur panoramique de 25 mètres de haut afin de redynamiser son centre historique.

Une vidéo réalisée par Juliette, mon ancienne padawan avec qui je continue de collaborer, a immortalisé quelques chaleureux et colorés instants de ce 19 juillet 2023 que vous pouvez retrouver sur TikTok et YouTube

Et puis à la rentrée, accompagnée de mon photographe de neveu fan de musique que vous connaissez si vous me suivez, j’assisterai à la soirée inaugurale du Septembre de la photo 2023.

Une seconde collaboration entre la ville de la Réole et l’association Cdanslaboite de mon vieux complice Bruce Milpied, où j’ai eu l’occasion de discuter avec le maire très fort en math (il est prof au collège de sa ville) et néanmoins plein d’humour (il a carrément un profil TikTok où il délire bien), Bruno Marty.

Et de renverser de la limonade sur le pantalon blanc de l’élu en charge de la culture et de la communication lui-même photographe, Christophe Gardner, que je remercie pour sa photo de Une où l’on aperçoit les journalistes de TF1 Marie-Sophie Lacarrau et Thierry Coiffier délivrer un message surprise enregistré et diffusé spécialement pour la soirée des voeux.

Soiree inaugurale du Septembre de la photo avec Cdanslaboite a la Reole

Inauguration officielle du Septembre de la photo dans l’écrin de l’ancien Hôtel de ville de La Réole. ©IC

Entre maintenant et Dieu seul sait quand

Vivant à Gradignan depuis un an et demi pour m’occuper de ma jeune mère de 97 ans, je n’imaginais pas, dores et déjà, m’implanter dans l’Entre-Deux-Mers.

Et pourtant, c’est ce que j’ai entrepris de commencer de faire en décembre de l’année passée en achetant une maison à 5 minutes de la gare et en plein centre où, quand j’aurai terminé ma mission filiale et que l’heure aura sonné, j’installerai mes pénates, mes livres, mes vélos et mon chat, Clifton.

Une situation où je suis donc avec un pied dans une vie destinée à se terminer (à Bordeaux et Gradignan) et l’autre dans une vie où je vais devenir réolaise, tributaire d’un emploi du temps où il est compliqué pour moi de m’échapper.

D’où l’incapacité dans laquelle je me suis trouvée, le vendredi 19 janvier 2024 d’assister aux voeux de Bruno Marty, le maire très engagé et proche de ses administrés qui peut s’enorgueillir d’être à la tête d’une ville qui a remporté le prix du plus beau marché de France en 2023. Et qui, suite au pari qu’il avait lancé si la Réole gagnait, de vaincre son vertige et de sauter en parachute. Ce qu’il a fait.

Une soirée de début d’année que j’ai pu suivre en direct live sur FB en préparant à dîner et dont j’ai eu envie de partager avec vous le discours de Bruno Marty dans son intégralité. Tout en vous invitant à vous rendre sur le site de la mairie de La Réole pour retrouver les discours de Lina (14 ans, lycéenne de 3ème)  et Lucas (17 ans, en classe de terminale), deux jeunes réolais  qui en auront ému plus d’un·e.

Vous comprendrez mieux pourquoi je vais rajouter une rubrique dédiée à ma nouvelle vi(ll)e et tout faire pour que La Réole devienne… a place to live. Une ville que l’on ne fait pas juste que traverser, mais qui mérite que l’on s’y arrête… ou que l’on s’y installe.

 

Bruno Marty, maire de La Reole, entoure de Lucas et Lina

Lucas, Bruno Marty et Lina © Christophe Gardner.

Discours de Bruno Marty, maire de La Réole, à la cérémonie des voeux 2024 dans un gymnase Colette Besson blindé

Mes chers amis,

C’est avec une immense joie que je vous accueille en si grand nombre à ce rendez-vous de convivialité.

Cette soirée nous offre l’occasion de rendre hommage aux forces vives de notre ville. Tous contribuent à son épanouissement. Un remerciement particulier s’adresse à l’ensemble du personnel communal et de la Régie Municipale, dont la compétence, la réactivité et l’attachement à la qualité du service public ont permis de relever de nombreux défis au cours de cette année qui a été très riche.

Je vais vous dire pourquoi nous pouvons, nous tous, les Réolais, être fiers de cette année 2023.

Les travaux réalisés dans le centre ancien, inaugurés le 19 Juillet, ont de quoi nous rendre fiers.

L’Esplanade des Tilleuls est aujourd’hui un vaste espace arboré dédié à la convivialité et à la célébration de divers événements, un théâtre d’animations culturelles, artistiques et sociales.

La Belle Terrasse met aujourd’hui en valeur la façade du Prieuré, un édifice emblématique qui suscite l’admiration des visiteurs de plus en plus nombreux.

Et le Jardin Public, véritable balcon paysager dominant la Garonne, ajoute une dimension naturelle et pittoresque à notre ville.

L’ascenseur panoramique, œuvre architecturale, en plus de sa fonction pratique de transport entre les quais et le centre ancien, devient une attraction à part entière, offrant des vues imprenables sur la Garonne et les environs.

L’aménagement de la Rue Armand Caduc, axe à la fois commercial et historique de La Réole, ainsi que de la Place de la Libération, permet de renforcer l’attractivité résidentielle et commerciale de l’axe historique du centre-ville. Rappelons que, sur les plans anciens, c’était la « Grande Ruë. »

Afin de s’intégrer harmonieusement aux récents aménagements de la rue, la façade  »art déco » du cinéma a subi une rénovation complète, et nos efforts d’amélioration se prolongeront en 2024. Nous prévoyons d’accroître l’accessibilité, de renforcer l’isolation et d’installer une loge pour les artistes.

Je tenais à remercier les habitants, les usagers et nos commerçants du centre ville pour la patience dont ils ont fait preuve pendant les travaux. Je ne peux que vous encourager à découvrir nos commerçants locaux, à échanger avec eux et à les soutenir en achetant local.

La commune a profité des travaux dans le centre ancien pour lancer une opération de rationalisation des adresses postales qui répond à l’obligation nationale. Opération qui sera étendue à l’extérieur de la ville au cours de cette année. Ce nouveau plan d’adressage permettra aux différents services d’urgence ainsi qu’aux services de La Poste et aux livreurs de mieux se repérer et surtout de ne pas se perdre.

Les travaux réalisés en centre ancien ont métamorphosé La Réole. Une ville ancienne au patrimoine riche et mieux préservé, engagée résolument dans une dynamique contemporaine et dans une adaptation aux défis environnementaux.
Voici les raisons pour lesquelles nous pouvons tous être fiers de l’essor de notre ville qui est aujourd’hui souvent montré en modèle notamment par les médias régionaux et nationaux.

Je tenais à en remercier les partenaires financiers tels que l’État, la Région, le Département et la Communauté Des Communes ici présents.

Nous pouvons être fiers aussi du dynamisme des Réolais.

Le dynamisme des commerçants de notre marché du samedi, qui a été plébiscité haut la main comme étant le plus beau marché de France en 2023. Il faut saluer au passage la mobilisation enthousiaste de tous ceux qui ont contribué à ce succès spectaculaire.

Cela m’a valu un autre spectacle : voir La Réole de haut au cours de mon saut en parachutiste, même si ici comme ailleurs, on n’aime pas beaucoup les élus parachutés.

Nous pouvons être fiers aussi du dynamisme de nos associations. Le tissu associatif est bien présent encore ici ce soir ! Ces associations, portées par l’engagement, voire l’abnégation de nombreux bénévoles, constituent un socle solide, celui sur lequel repose le dynamisme de La Réole. Leur dévouement, leur énergie et le temps consacré au service des autres servent l’intérêt général, et pour cela, je leur dis, au nom de toute notre communauté, un grand merci.

Nous pouvons être fiers de notre jeunesse qui s’engage comme nos Jeunes Sapeurs Pompiers présents ce soir, ou comme Lena, Lucas et Manuella qui ont pris la parole ce soir avec la même conviction et le même enthousiasme que d’autres jeunes citoyens l’ont fait lors des voeux en 2020 et l’année dernière. Contrairement à ce que d’aucuns laissent croire, ici, les jeunes s’engagent et expriment des préoccupations légitimes pour la justice sociale et climatique. Il est impératif de prendre en considération leurs opinions et leurs aspirations.

Nous devons être fiers de nos écoles, notamment nos écoles publiques, de nos enseignants, bien qu’insuffisamment reconnus par leur ministère. Chaque jour, souvent avec des moyens limités, ils se battent pour accompagner tous les élèves dans un système éducatif qu’ils veulent toujours plus juste et équitable.

Mais la fierté, si légitime soit-elle, ne doit pas nous aveugler quant à l’avenir, à commencer par 2024. Les défis à relever dans les années qui viennent sont énormes. Ils nous contraignent à nous engager pour que le chemin à suivre soit clairement tracé et que les obstacles à prévoir ne soient jamais sous-estimés.

En 2024, tout comme en 2023, je m’engage,avec mes collègues élus, à rester attentif à ce que chaque Réolais puisse avoir la parole à travers des réunions publiques et consultations cityonnes. Nous avancerons ensemble, écoutant vos aspirations pour notre ville.

En 2024, ce sera en plus l’opération “Invite ton Maire”. Cette année, je souhaite également offrir à chaque citoyen la possibilité de m’inviter chez lui, accompagné d’un élu si besoin, pour discuter de ses préoccupations personnelles ou des besoins de son quartier. Ces rencontres, déjà initiées avec les nouveaux habitants et nos aînés, seront généralisées pour répondre au plus près aux besoins de chaque personne et de chaque quartier.

Nous engager encore face à la crise environnementale. Quoique nous fassions, elle ne va s’interrompre ni en 2024 ni par la suite. Nous renouvelons notre engagement à rendre notre ville plus verte. La préservation de notre environnement, la lutte contre les dérèglements climatiques et la valorisation de nos richesses naturelles restent au cœur de nos priorités. Une part essentielle des travaux dont nous avons parlé en témoigne : cet engagement se traduit en actes ! Malgré un contexte incertain, notre ville continue sa mutation pour devenir plus résiliente et plus accueillante.

Nous sommes conscients de la nécessité d’aller encore plus loin afin de garantir un cadre de vie sain, agréable et serein pour tous les Réolais. Afin de rendre aussi acceptable que possible les adaptations auxquelles nous ne pourrons échapper.

Nous engager aussi face aux incivilités. La ville travaille en collaboration avec l’État, les forces de l’ordre et la Procureure pour créer un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, complétant ainsi les actions communales visant à résoudre les problèmes de tranquillité publique. La ville a notamment signé une convention avec le Parquet du Tribunal Judiciaire de Bordeaux pour instaurer la procédure de rappel à l’ordre en réponse aux petites incivilités.

Par ailleurs, la Réole ouvrira prochainement une Maison de Justice et du Droit en partenariat avec le parquet. Cette nouvelle institution, présente dans la mairie, offrira des alternatives aux poursuites dans le cadre de procédures pénales, permettant aux personnes concernées de résoudre leurs problèmes localement sans avoir à se rendre au Tribunal judiciaire de Bordeaux.

Ensemble, nous aspirons tous à vivre dans l’harmonie d’une ville apaisée. Ces mesures dans le domaine de la justice y contribueront.

Dans le contexte national de turbulence actuelle, où des voix de haine résonnent et prônent le chaos, la division, et même l’exclusion, il est capital au contraire de se rassembler comme ce soir, de partager et de vivre ensemble. N’oublions pas que la devise de la République se termine sur le mot « fraternité ».

Plus que jamais, nous avons besoin d’apprendre à nous connaître, à éviter les jugements hâtifs et à refuser toute stigmatisation de nos voisins. Chacun d’entre nous détient une richesse, une histoire et il est temps de tirer profit de cette diversité pour renforcer notre unité.

Je parlais à l’instant de « voir la ville d’en haut. » Notre ville regorge de trésors bien souvent cachés, d’initiatives positives le plus souvent très discrètes. Toutes les personnes formidables qui œuvrent au quotidien pour améliorer notre cadre de vie méritent notre soutien et notre reconnaissance.

Ensemble, engageons-nous à promouvoir une image positive de La Réole. Encourageons le dialogue constructif, l’échange d’idées et la collaboration pour répondre aux défis qui nous attendent.

Construisons ensemble notre avenir commun, l’avenir de La Réole.

Pour conclure, je tiens à exprimer ma gratitude envers tous les acteurs qui ont contribué au succès de la cérémonie de ce soir. Les élèves du collège et du lycée ainsi que leurs professeurs qui vont animer cette soirée ; les membres de l’association « Cuisine et Partage » qui vont nous régaler ; et enfin, les agents et élus qui ont travaillé avec dévouement pour l’installation de cette salle.

Un grand merci aussi aux jeunes Judokas de la section Judo qui vont, avec leur Kimono, servir tous ces plats et aux Jeunes de l’association Action Jeunesse Réolaise qui vous ont accueilli.

Un grand merci à l’artiste international Michele De Agostini pour sa magnifique exposition.

Je souhaiterais avant de terminer aussi avoir une pensée pour toutes celles et ceux qui nous ont quittés cette année ainsi qu’à leur famille.

En vous renouvelant mes meilleurs vœux, je vous souhaite une année prospère, je vous adresse un appel à la confiance dans notre capacité collective à surmonter fraternellement les défis qui se présentent à nous.

Je vous invite maintenant à trinquer en l’honneur de la nouvelle année, en partageant cette citation avec vous : « La vraie richesse d’une Ville réside dans sa capacité à accueillir la diversité, à transformer les différences en atouts et à cultiver ensemble un sentiment d’appartenance pour tous. »

Merci à tous.

Partager Sur

logo meilleursvelos.fr

2 Commentaires

  1. Eric Simon

    Un article très personnel et plein de tendresse, une ode à la Réole

    La Réole

    le long de la Garonne s’élèvent tours et remparts trahissant un passé chargé d’histoire. Des vielles rues pavées de pierres résonnent encore des temps anciens. Ville millénaire qui témoigne de notre patrimoine tu accueilles en ton sein tous ces pèlerins en quête d’une vie nouvelle et sereine

    Une nouvelle vie t’attend pleine de promesses quand une autre s’en ira l’esprit en paix, la vie est ainsi faite, c’est ce qui rend l’envie d’être heureux aussi fort alors bonne continuation dans ta nouvelle rubrique !

    Réponse
    • Isabelle Camus

      Merci Riton ! J’espère que tu viendras me voir ! Cette ville d’Art et d’Histoire dont tu es féru, n’est qu’à 40 mn en train !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À découvrir

AUSSI

Pour être au jus de bonnes nouvelles inspirantes et d’initiatives qui font bouger une seule solution = s’inscrire à la LISTE PRIVÉE
Vous gagnerez en prime, un e-book qui vous donnera envie de vous lever le matin !

Votre email restera entre de bonnes mains

Vous voilà inscrit.e ! À très vite